Accueil | Qui sommes nous? | Notre foi | Contactez-nous | Objectifs | Activités
Bible - foi et pratique
Jésus, Chef de l'Eglise
L'Eglise, Corps du Christ
Le Pouvoir du Sang de Jésus
Les 9 Dons Spirituels et les 5 Ministères
L'unité du Corps
Le Retour Glorieux de Jésus

Le Moment Prophétique
Le Réveil
Doctrine et Vie
Coutumes et Cérémonies
Autres Églises
Le Saint Esprit et l'Interprétation de la Parole de Dieu
Soli Deo Gloria
Comment Entreprendre l'Oeuvre de l'Esprit dans une Église

Introduction
Dons et Evangélisme
Un Corps, une Foi
Chercher les Dons
Martyres et Témoins
La Direction de L'Esprit

 
Version pour imprimer Versão da cópia

Les 9 Dons Spirituels et les 5 Ministères


1. Principes généraux

Dans Son éternelle sagesse et grâce, Dieu a décidé d'accorder à l'Église tous les instruments spirituels nécessaires à Son édification: les 9 dons spirituels (I Co. 12:8-11) – parole de sagesse, parole de connaissance, foi, don de grâce de guérisons, opération de miracles, la prophétie, le discernement d'esprits, diversité de sortes de langues et l'interprétation des langues - et les 5 ministères (Ep. 4:11)- apôtre, prophète, évangéliste, pasteur et docteur.

Le Seigneur Jésus est directement concerné dans l'édification de l'Église (Mt. 16:18). C'est l'Oeuvre du Saint-Esprit qui a débuté le jour de Pentecôte au moment ou l'Esprit Saint a été répandu . Le Saint Esprit est chargé de transmettre les révélations provenant du Seigneur Jésus en tant que Chef de l'Église – et Il aura fini le jour où cette même édification sera conclue, lors de l'avènement du Seigneur Jésus (I Co. 13:10). Pendant toute cette période, ces instruments d'édification seront nécessaires à la réalisation de cette Oeuvre, laquelle le Seigneur a confié à Son Église.

Le Baptême du Saint-Esprit n'a pas été accordé uniquement pour transmettre l'onction (I Jn. 2:27) et de la joie à l'Église (Ro. 14:17). Le suprême propos du Baptême du Saint-Esprit est de permettre à l'Église d'être en mesure de recevoir les dons spirituels et les ministères pour son édification afin qu'elle puisse témoigner à propos de Jésus d'une manière efficace (Ac 1:8). C'est pourquoi, lorsqu'Il a promis d'envoyer le Saint-Esprit à tous les serviteurs et servantes, le Seigneur a révélé au prophète Joël (Joël 2:28) que par la suite de l'onction du Saint-Esprit, il y aurait des prophéties, des visions et des songes: les dons spirituels. A noter que ce sont des manifestations de dons spirituels, à travers desquels le Seigneur révèle avec plus d'exactitude Sa volonté à l'Église et confirme l'enseignement de l'Évangile en démontrant ainsi que Jésus est vivant! (Mc. 16:20).

Cependant, les 9 dons spirituels ne peuvent pas être utilisés d'une forme adéquate sans l'assistance des ministères. Les 9 dons spirituels et les 5 ministères sont complémentaires. L'emploi des dons spirituels sans l'assistance des ministères devient une source de problèmes et compromet l'objectif d'édifier l'Église. C'est pour cette raison que dans chaque Église locale, le Pasteur doit faire le contrôle de l'utilisation des dons spirituels – en se réunissant avec un groupe expérimenté de membres de l'Église locale – afin de décider sur l'application du don avec sagesse, pour que le propos d'édification soit atteint.

2. Les dons dans L'Église locale

Par conséquent, en occurrence des manifestations de dons spirituels (prophéties, interprétations, visions, songes et révélations ) qui contiennent des orientations au sujet d'un membre de l'Église, d'un groupe de l'Église ou de l'ensemble de l'Église, ces manifestations devront être adressées au Pasteur, qui devra décider – avec l'aide du groupe mentionné de membres expérimentés – sur l'authenticité du don (s'il provient du Saint-Esprit) et sur la façon d'appliquer l'orientation qui a été transmise lors de cette manifestation.

Les dons ainsi utilisés – contrôlés par le Pasteur, jugés sur leurs provenance et appliqués avec sagesse – seront toujours un sujet d'édification (I Co. 14:3-5, 12) et de joie pour l'Église. Il y a des Églises en Amérique et en Europe qui font l'usage des dons spirituels avec cette conduite avec de merveilleux résultats. Quelques Églises utilisent déjà les dons spirituels de cette manière depuis plus de 35 ans, sans avoir vécu de problèmes, généralement associés à ces manifestations du Saint-Esprit.

Pour préparer l'Église pour ce moment où le Saint-Esprit sera répandu abondamment, qui aura lieu lors de l'avènement du Seigneur Jésus pour enlever son Église, le Seigneur nous rappelle l'importance de l'utilisation des dons spirituels conformément à la Bible: avec sagesse et discernement. Au fur et à mesure que ces enseignements seront transmis à l'Église et ensuite pratiqués, l'Église sera préparée pour recevoir une grande visitation du Saint-Esprit sans pour autant qu'il y ai eu de problèmes normalement associés à l'usage des dons spirituels. Au contraire, les dons spirituels vont être un motif de beaucoup de joie et benediction pour l'Église, car à travers ces dons le Seigneur pourra révéler toute Sa volonté à son peuple.

3. Le culte dans le Nouveau Testament

D'un autre côté, dans le Nouveau Testament les dons spirituels sont essentiels pour la réalisation d'un culte . Seulement trois éléments sont concernés par la direction du Saint-Esprit au sujet du déroulement des cultes dans l'Église: doctrine, chants et dons spirituels (I Co.14:23-33). L'apôtre Paul se détient alors à l'opération des dons spirituels, en démontrant comment les non-croyants seront convertis (seront convaincus, adoreront le Seigneur et proclameront que Dieu est au sein de l'Église) lorsqu'il y aura des manifestations de dons qui iront dévoiler les secrets de leurs coeurs (I Co.14:24-25).

L'enseignement de ces versets est confirmé par Marc 16:20, qui affirme que les apôtres ont prêché partout, “le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient”. Cela est important et démontre que la doctrine est indispensable pour la foi (“la foi vient en écoutant...la Parole de Dieu”), elle est confirmée par le Seigneur Jésus dans les coeurs de ceux qui écoutent et dans les coeurs des non-croyants à travers les manifestations des dons spirituels (“les miracles qui l'accompagnaient”).

Donc l'on déduit que pour prêcher avec du pouvoir, il est indispensable d'avoir l'opération concomitante de signes qui sont réalisés à travers des dons spirituels (opération de miracles, dons de guérisons, prophéties qui dévoilent les secrets des coeurs, etc.). L'Église doit, donc, chercher les dons spirituels – commandement du Seigneur (I Co.14:1) pour qu'elle puisse alors témoigner efficacement du Seigneur Jésus.

4. Réunions de serviteurs qui ont des ministères

Les dons spirituels sont aussi indispensables pour que le Seigneur puisse conseiller les Églises et les serviteurs utilisés lors des séminaires (pasteurs ou anciens, évangélistes, etc.). A l'occasion des réunions de ces leaders d'une certaine ville ou region, par exemple, on peut consulter le Seigneur pour des décisions à prendre afin de réaliser l'oeuvre de Dieu. Le Seigneur peut aussi prendre l'initiative et révéler Sa volonté sur des sujets en cours de discussion par les pasteurs.

La manifestation du Seigneur Jésus pendant les réunions de ces leaders résulte en édification et en unité entre les participants. Quand le Seigneur donne aux pasteurs la possibilité de L'écouter, la présence de Dieu dans ces réunions est plus facilement perceptible, en produisant la crainte au Seigneur, l'amour entre les frères et soeurs en Christ, l'humilité et la veritable unité chrétienne. Et, d'un autre point de vue, cessent les divergences, les manifestations de factions, la jalousie ou quelques agressivités entre les pasteurs. Lors d'une discussion sur un sujet sans accord, le Seigneur peut être consulté pour toute demande de conseil auprès de Lui. Le Seigneur, alors, avec Sa Grâce, conseille les pasteurs en leur parlant par le moyen des dons spirituels. Et quand le Seigneur se manifeste, règne alors une concordance entre tous, laquelle est le fruit de l'opération du Saint-Esprit.

Pour cette raison, les leaders qui ont des ministères (pasteurs ou anciens, évangélistes, etc.) doivent prier et jeûner pour que le Seigneur leur accorde des dons spirituels. Le Seigneur désire toujours répondre à ce genre de demande si elle est faite conformément à Sa volonté (I Co.14:1). A part cela, les leaders doivent commencer à enseigner l'Église que dans le Nouveau Testament, il n'y a pas de prophètes infaillibles comme dans l'Ancien Testament. Actuellement l'on ne juge pas (on ne lapide pas non plus) le prophète qui échoue; c'est uniquement la prophétie qui est jugée (I Co. 14:27, 29; I Th.5:20-21). Donc, l'on averti aussi l'Église que personne doit se sentir humiliée ni doit bouder si une prophétie qu'elle aurait transmise soit jugée aux critères des ceux qui ont l'auront jugée, comme n'étant pas originaire du Seigneur.